Aventure du BIOMAGNETISME

Aventure du BIOMAGNETISME

La MEMOIRE de L'eau

L'eau dans tout ses états "passionnant" lu dans le Magazine gratuit de Sojaunews

Le mal de dos ! l'eau de Quinton pour guérir

http://www.alternativesante.fr/mal-de-dos/vos-disques-vertebraux-ne-sont-pas-foutus-ils-sont-secs

Vos disques vertébraux ne sont pas foutus, ils sont secs

Rédigé le 02 avril 2014 à 17h26

 

Par Michel Dogna


Le nombre de personnes qui souffrent de discopathies vertébrales chroniques est considérable ; et cela n’atteint pas forcément que les travailleurs de force. Je reçois régulièrement des mails de personnes souffrant le martyre et qui ne savent plus que faire en dépit des séances de Kiné ou d’ostéopathie. Les manipulations remettent en place mais ne régénèrent pas les disques, bien au contraire….

Il y a 3 phases dans le processus de dégradation :

  1. phase de contraction et raccourcissement des muscles de soutien
  2. phase inflammatoire (ite) : tentative organique de brûler les toxines accumulées
  3. phase éventuelle de déboitement par tension asymétrique (pouvant aller jusqu’à la hernie discale)
  4. phase d’installation définitive (éventuelle) par le pourrissement (ose) : arthrose

Sur le plan des somatisations du clavier vertébral, il est bon de savoir que :

  • les lombaires enregistrent l’insécurité matérielle ou affective (le plus courant)
  • les dorsales enregistrent les blessures sentimentales (souvent entre les omoplates)
  • les cervicales enregistrent les conflits décisionnaires (torticolis)

On entend souvent parler de disques usés ; c’est ce que l’on croit en observant les clichés radio.

En  fait un disque ne s’use pas mais se dessèche. Il convient donc de trouver le moyen de le réhydrater. Le problème est que pour cet effet, l’organisme ne peut utiliser l’eau pure ; seule l’eau de mer est biocompatible pour la restauration.

Bien sûr cette eau de mer doit être stérilisée, mais pas par le chauffage car elle contient de micro-organismes vivants indispensables à son efficacité. Cette stérilisation consiste seulement à éliminer les gros pyrogènes (agents de putréfaction) par une micro filtration à 0,22 microns (sic Vidal 1975).

Ensuite cette eau est diluée à l’eau distillée à raison de 1/5 (comme pour  le pastis : 1 volume pour 5 volumes d’eau), ceci pour mettre le produit en isotonie avec le sang, (même concentration minérale).

Nous obtenons là le fameux sérum de Quinton qui a servi pour les transfusions sanguines depuis la guerre de 14-18 jusqu’en 1982, là où l’injection a été interdite pour des raisons inavouées de concurrence avec le « trafic » mondial du sang….

En tout état de cause, il s’avère que seule l’eau de mer, berceau de l’origine de la vie, injectée par voie sous-cutanée est capable de réhydrater quasi spontanément les disques vertébraux qui se regonflent lentement tels des éponges, décoinçant du même coup les nerfs collatéraux générateurs des douleurs.

Ce processus de résorption concerne même la pathologie des hernies discales. Il faut généralement 7 séances, mais quelquefois plus pour remettre tout en ordre. La sédation de la douleur commence souvent après la deuxième séance.

Mon expérience personnelle

Vers la quarantaine, j’ai commencé à être atteint de lombalgies récurrentes plus ou moins violentes. En 1991, j’ai « amélioré » mon syndrome en expérimentant  ce qu’est une crise de sciatique monstre de 40 jours avec douleurs insoutenables aboutissant à une insensibilité dermique de la jambe et à la perte de contrôle partielle de motricité pendant plusieurs semaines. La source du mal était bien sûr au niveau L4-L5.

En 1997, j’ai changé de registre avec cette fois les disques L1-L2, par une crise de cruralgie plus violente encore qui m’a cloué, pour ne pas dire vissé, au lit pendant plus de 8 jours avec des douleurs atroces. Depuis, les sensations de coups de couteau dans les reins allaient et venaient au gré de mes activités. J’avais de plus en plus d’appréhension à soulever des choses un peu pesantes telle une bouteille de gaz.

Et puis en 1998, j’ai découvert l’hydrothérapie percutanée au Quinton…..C’est ma femme (inexpérimentée) qui m’a fait les injections –il s’agit seulement de sous-cutanées que pratiquent en outre tous les camés (sans formation préalable). Depuis 15 ans, j’ai dû faire deux petits rappels de 2 ou 3 séances, mais je n’en fais plus et j’expliquerai plus loin pourquoi.

Comment cela marche-t-il ?

Si un disque est séché, c’est que le réseau capillaire qui doit le nourrir est tari. Le Quinton isotonique crée un véritable « Wash out », c’est-à-dire un grand lavage lésionnel. De plus, l’eau de mer, par sa biodisponibilité, se comporte tel un réservoir de micronutriments cellulaires, véritable manne de régénération pour les tissus environnants qui se trouvent littéralement noyés dans ce mini-bain primordial de la vie. Des réseaux entiers de capillaires se gorgent immédiatement et se réveillent.

On peut dire que c’est une façon géniale et sans danger de « noyer le problème ». Avec cette réhydratation massive, la dégénérescence s’arrête et le processus morbide s’inverse.

Modus operandi

- En urgence (pour soulager au plus vite)
Se procurer :

  • 1 boite de Quinton isotonique (du vrai qui vient d’Espagne et surtout pas du produit « méthode Quinton » qui a été chauffé) - que vous vous procurerez soit dans les boutiques bio soit chez Source Claire
  • Quelques seringues de 10 ml avec aiguilles pour sous cutanées (en pharmacie)

Faire 4 injections en carré à 2 doigts à G et à D du disque névralgique : pincer largement la peau – poser la pointe de l’aiguille - donner un petit coup sec – normalement, c’est pratiquement  indolore.

Renouveler l’opération tous les 2 jours

- Traitement intégral
Commander :
-7 à10 pieuvres à 8 branches chez Mésalyse (03 44 74 19 95)
-7 à 10 bocaux stériles de Quinton isotonique de 250 ml (usage vétérinaire)
-1 potence et un socket pour suspendre le bocal de Quinton. On en trouve dans les boutiques de matériel médical
-1 saladier pour purger les tuyaux de la pieuvre

La procédure s’effectue facilement chez soi. Aucun médecin n’acceptera de le faire (interdiction depuis 1982) et d’autant plus que la plupart ne savent même pas que cela existe. Idem pour les infirmières sauf quelques unes de l’ancienne génération.

Procédure

  • Placer la bouteille dans le socket spécial et la pendre à la potence
  • Piquer la plume d’alimentation de la pieuvre dans le caoutchouc de la bouteille
  • Mettre les sorties des 8 tuyaux dans le saladier et vérifier le serrage des vis de couplage des petites aiguilles
  • Ouvrir le robinet en haut (sortie de la bouteille) et ouvrir la prise d’air – le liquide descend et sort dans le saladier par les aiguilles….. sauf s’il y a des bulles – donner alors des pichenettes comme font les infirmières pour évacuer les bulles -  faire vite pour ne pas perdre trop de Quinton – il faut compter 50 ml de perte normale – il reste encore 200 ml ce qui est encore suffisant.
  • Fermer le robinet
  • Passer le site à traiter à l’alcool à 90 ou à la teinture de calendula avec un tampon de ouate.
  • Piquer une à une les aiguilles à 2 doigts de part et d’autre de la zone vertébrale sensible. Il y en aura 4 de chaque côté à 2 doigts aussi l’une de l’autre.
  • Ouvrir le robinet et régler la mollette pour obtenir 3 gouttes à la seconde
  • Rester présent pour surveiller l’opération qui devrait durer 25 min – A noter qu’il faudra ouvrir de plus en plus la mollette pour garder le débit de 3 gouttes/ seconde au fur et à mesure que le niveau baisse dans le flacon, sinon la séance risque de s’éterniser….
  • Quand le flacon est vide, enlever les aiguilles – le kit ne peut servir qu’une fois.

Les 4 premières séances se font 2 fois par semaine – puis 3 séances à 1 fois par semaine – puis le reste tous les 15 jours. C’est la procédure standard, mais elle peut être adaptée selon le cas particulier.

Attention :
Il peut quelquefois se produire une réaction de type petit œdème inflammatoire local pendant 1 ou 2 jours. Ce n’est pas grave : ce sont des toxines accumulées sur le site qui se libèrent
Au bout de la 2 ou 3ème séance, on peut ressentir localement des petites douleurs fulgurantes qui témoignent de la libération des petits nerfs qui étaient coincés.

Entretien au long cours

Avec le temps, il est possible que le processus de stagnation de la circulation capillaire dorsale se réinstalle petit à petit, entrainant un nouveau dessèchement discal (le naturel revient au galop !). Pour ne pas avoir à réitérer cette aventure un peu compliquée et un peu coûteuse (environ 250 €), il convient de pratiquer, si vous avez une baignoire, au moins une fois par semaine un bain Salmanov jaune +blanc.

Que de souffrances et que d’opérations au résultat incertain pourraient être évitées…….si l’information n’était pas bloquée ! Mais là, il faut se prendre en main et s’organiser avec quelqu’un de son entourage (conjoint, parent, ami, belle mère….). Alors, c’est vous qui voyez….. !

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

 

 

http://eauseanceilive.blogspot.fr/2013/04/multiplex-special-eau-de-mer-quinton.html

http://www.hydrotomiepercutanee.com/praticiens.html

http://boutique.csbs.fr/eau-de-mer/163-sea-aquacell-hypertonique-500ml.html


http://www.arktikaia.com/bain-de-sante-bains-salmanov-boutique-1-1-0-3.html

http://www.hydrotomiepercutanee.com/france.html

AUTRE Info dans ce site
http://eauseanceilive.blogspot.fr/2013/04/multiplex-special-eau-de-mer-quinton.html

Faire la différence entre l'isotonic et l'hypertonic:

La différence entre les deux spécialités réside dans la concentration saline,

le QUINTON Hypertonic étant de l’Eau de Mer pure, physiquement non altérée,

avec une salinité de 33 pour mille, c'est-à-dire de 33 mg de sels par litre d’eau

de mer alors que le QUINTON Isotonique est constitué d’Eau de Mer, ramenée

à l’isotonie avec de l’eau de source, de minéralisation faible,

afin d’obtenir une salinité identique à celle de notre organisme, 9 pour mille par litre.

Pour cette raison, chaque spécialité a des indications et des effets qui lui sont propres,

le QUINTON Hypertonic est un reminéralisant, stimulant du métabolisme par apport

de compléments minéraux naturels à l’organisme. Il est particulièrement recommandé

dans les asthénies, dans les états de carence, les dépressions, les fatigues, les épreuves

physiques, etc… Alors que le QUINTON Isotonic, grâce à son identité minérale avec notre

milieu interne, est un équilibrant, il permet de régler nos fonctions vitales (homéostasie),

apportant tout ce que nos cellules requièrent pour un fonctionnement optimum.

Ses indications seront multiples : grippes, refroidissement, problèmes digestifs,

troubles dermatologiques, désintoxiquant du métabolisme, etc… il renforce nos défenses

car c’est « un activateur de notre système immunologique » selon le Dr. Sempere.

Comment se procurer du Quinton:

Dans toutes les Pharmacies, Parapharmacies et Magasin BIO et diététiques de France.

Pour le secteur Pharmacie il existe un code ACL de chaque produit. Il est possible que votre Pharmacien ne connaisse pas les spécialités ou ne les ait pas en stock, il suffira de lui faciliter le Code ACL du produit pour qu’il puisse le commander et le recevoir en 24 heures.

Nous indiquons ci-dessous la totalité des codes ACL de nos spécialités.

Quinton Hypertonic: 7822679

Quinton Isotonic: 7822685

Spray Hygiène Nasale Journalière 150ml: 4482154

Spray Hygiène Nasale Journalière 20ml: 4482148

Spray Hygiène Nasale Action Plus 150ml: 4482160

Spray Dermo Action 150ml: 4482177

Spray Dermo Nature 20ml: 9871452

Spray Hygiène Oculaire 20ml: 9871446

Votre Pharmacien peux aussi contacter directement avec notre distributeur ACB Pharma (voir rubrique contacts)

Pour le secteur BIO si votre magasin ne connais pas le produit il peux prendre contact directement avec notre distributeur Source Claire (voir rubrique contacts)

 

http://www.source-claire.com/product.php?id_product=29

Plus d'informations sur www.quinton.fr

Très bon film sur le plasma de Quinton

 

http://www.jeanyvesbilien.com/mes-films/le-plasma-de-quinton-par-le-dr-francois-epineuze/

 

Suite à un achat de Plasma de Quinton et demande  praticiens sur le site voici les renseignements que j'ai eut ! car je compte bien en finir avec le mal de dos !
Bonjour,
Vous pouvez aller sur le site de l’hydrotomie percutanée du Dr GUEZ , et en cliquant sur l’onglet
information vous aurez les coordonnées de différents praticiens selon le secteur recherché, pour d’autres informations vous pouvez nous appeler au 01 64 58 64 82.

 

Nous vendons par correspondance des flacons de plasma de Quinton isotonique en 250ml, à 19.90€ l’unité,

Pour 7 flacons ou plus, le prix de reviens est à 17.88€ pièce.

Frais de port pour la France : 6.90€

Vous pouvez faire la commande avec moi par téléphone en CB, sur internet en CB où par voie postale avec un chèque.

Vous pouvez commander les pieuvres (tubulure) au Laboratoire Mésalyse, au 03.44.74.19.95

 

 
Cordialement,

 

 

 

Source Claire, 33 rue de la Pluche - 91650 BREUX JOUY - Tel : 01 64 58 64 82

 

 


11/10/2015
0 Poster un commentaire

L'eau dans tous ses états

Depuis que l'homme est l'homme, il accorde à l'eau des propriétés qui vont bien au-delà de sa composition chimique.

L'eau aurait-t'elle la capacité de capter des choses qui nous dépassent et de les restituer, telle l'eau bénite dans le domaine du sacré.

C'est ce que l'on serait tenté de penser lorsque l'on voit toutes les vertus qu'on lui prête, dont la plus étonnante est, sans conteste la mémoire.

                        DE MEMOIRE D'EAU

L'idée que l'eau possèderait une mémoire est née en 1796 dans l'esprit de Samuel Hahnemann, médecin allemand qui pose les principes de l'homéopathie, sans pouvoir vraiment l'expliquer. Il faut attendre 1988 et Jacques Benveniste, médecin immunologiste français, pour voir publiés les premiers travaux scientifiques sur "la mémoire de l'eau"
plus récemment les expériences d'un médecin naturopathe japonais semblent confirmer le principe de dilution homéopathique et de mémoire de l'eau.

   TEMPÊTE DANS UN VERRE D'EAU

Jacques Benveniste a été le premier à parler
de la mémoire de l'eau.
Partant du principe qu'elle est le matériau initial de la vie, il a posé en postulat que son organisation moléculaire pouvait retenir le souvenir d'anticorps. Pour sa démonstration, il a considérablement dilué dans l'eau certains principes actifs, au point que, en fin de compte, il ne reste plus que de l'eau.
Mais une eau qui, inexplicablement, semble continuer d'agir.
Le sérieux de ses travaux a été violemment contesté et la polémique est encore loin d'être éteinte.

                       CE QUE L'EAU NOUS DIT
Pourtant les travaux du Dr Massaru Emoto, médecin naturopathe japonais, semblent en effet confirmer cette mémoire de l'eau.
Travaillant sur des degrés de pureté de diverses eaux, il a pu visualiser les effets de certaines énergies sur l'eau, laquelle semble formaliser les informations extérieures qu'elle reçoit. En photographiant au microscope des eaux congelées, il s'est rendu compte que leurs cristaux étaient différents selon l'environnement auquel l'eau avait été soumise.Les mots ou les pensées négatives, les musiques agressives produisent des cristaux dysharmonieux, tandis que leurs contraires, en positif, entraînent la formation de magnifiques images.

Et comme le corps humain est composé de 70% d'eau, on imagine aisément l'importance de cette découverte, notamment pour la médecine.

Parallèlement à ces travaux et sans lien avec eux, une équipe de chercheurs coréens a découvert par hasard que l'eau ne disperse pas les molécules d'une solution qu'elle dilue; au contraire, elle les concentre et plus la dilution augmente, plus cette concentration devient importante, pour former des agglomérats de plus en plus volumineux.

Si cette découverte se confirmait, elle pourrait peut-être expliquer en partie l'homéopathie.

En savoir plus:
"Les messages cachés de l'eau"
de Masaru Emoto
ED. Trédaniel.

Article  paru dans le magazine de Sogasun n°22 (gratuit)
                Sojanews

A lire et voir les magnifiques images:
Le livre étonnant.. cité plus haut...
MASARU EMOTO
LES MESSAGES CACHES DE L'EAU
Editeur Guy Trédaniel
Les découvertes du Docteur EMOTO révolutionnent notre vision de l'Univers. Utilisant les prises de vue à vitesse ultrarapide, le Dr Marasu Emoto s'est aperçu que les cristaux d'eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle. Il a découvert que l'eau de source et l'eau exposée à la vibration de mots bienveillants laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige. Inversement, l'eau polluée et celle qui a été exposée à des pensées négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes. Les implications de cette recherche entrainent une nouvelle conscience de l'impact positif que nous pouvons avoir sur la terre ainsi que notre santé.

Les messages cachés de l'eau est un livre sublime. A travers son génie de la photo et ses exceptionnels talents scientifiques, le Dr Masaru Emoto a réalisé un livre qui a la dimension d'un véritable trésor mystique. Sa contribution à la recherche dans le domaine de la conscience spirituelle témoigne d'un grand accomplissement

Caroline M. Myss,Auteur
de l'Anatomie de l'Esprit

Un Internaute m'envoie par mail ce lien suivant:
C'est passionnant :
http://www.auroville.com/aquadyn/fr/page05_fr.html
voici le début:

Pour la petite histoire, ce fut un capitaine du génie de l'armée française pendant la première guerre mondiale, à Verdun - d'où le nom de Verdunisation donnée à la technique - qui utilisa une pompe centrifuge pour faire tourbillonner l'eau, en vue de la rendre potable. Ceci élevait le taux vibratoire de l'eau, ce qui provoquait un effet bactéricide. D'après André Simenon, « L'équilibre d'une eau polluée par des colibacilles est telle que sa longueur d'onde est proche de celle des colibacilles. La longueur d'onde d'une eau verdunisée est d'environ 8.500 Å, (d'après l'échelle radiesthésiste de Bovis), tandis que celle du coli est de 5.000. » Les analyses ont prouvé l'absence de colibacilles, dans une eau verdunisée. Ceci est un principe général, l'élévation du taux vibratoire d'un milieu a un effet stérilisant.

Un peu plus tard, sous l'impulsion de Rudolf Steiner, les anthroposophes développèrent la technique de dynamisation par vortex. Une eau agitée mécaniquement dans le sens des aiguilles d'une montre, engendre des tourbillons qui ont la propriété d'élever son taux vibratoire. Cette eau a un effet bénéfique sur les plantes, les hommes et les animaux. En biodynamie, on parle de surfaces sensibles, qui se développent lors de la formation du vortex. A cette interface où des couches très fines se déplacent à des vitesses s'accélérant de façon hyperbolique, des phénomènes de nature subtile prennent naissance. Objectivement, on sera capable de détecter une concentration de silice et une forte concentration de protons à cette interface, le pourcentage en eau trimère s'élève, et les caractéristiques bioélectroniques: pH, résistivité et potentiel d'oxydo-réduction sont affectées.

Une telle eau a des propriétés semblables aux eaux de sources ou de montagne, à certaines eaux fortement « magnétisées », voire à des eaux « sacrées » : Ganges, Lourdes, Delphes, etc. selon leur degré de dynamisation. Une photo à basse température dans le laboratoire de Masaru, révélerait un magnifique cristal de glace hexagonal, mais de configuration unique, car le moment, le lieu, l'esprit dans lequel se trouve l'expérimentateur vont imprimer leur signature dans la mémoire de cette eau-là.

 

 De l'Institut Pasteur
 Ces informations émanent de : 
 INSTITUT PASTEUR 

 Unité de Génétique Mycobactérienne
 
 25-28, rue du Dr. Roux 
  étude pratique et surprenante EAU 
 Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes au régime comme le démontre l'université de Washington.

 Le manque d'eau est le facteur N° 1 de la cause de fatigue pendant la journée.
Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux. 
 Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les mathématiques et une difficulté de concentration  devant un ordinateur ou une page imprimée. 

 Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45 % et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79%

et de 50% la probabilité de cancer à la vessie. 
Bois-tu la quantité d'eau que tu devrais, tous les jours ?

 LE SAVIEZ VOUS ?

PERIODES APPROPRIEES POUR CONSOMMATION DE L’EAU………...

Boire de l’eau à des périodes bien précises maximise son efficacité dans le corps humain :
 2 verres d’eau au réveil

- contribuent à activer les organes internes ;
1 verre d’eau trente minutes avant le repas
- aide à bien digerer
 1 verre d’eau avant de prendre une douche
- aide à baisser la tension artérielle
 1 verre d’eau avant d’aller au lit
- vous évite des attaques ou crises cardiaques.

 

 


30/01/2007
3 Poster un commentaire